Balade et musée dans El Calafate

Posté le 30 novembre 2018 par argentina2018 dans Non classé

Aujourd’hui, nous sommes restés à El Calafate. Au programme, balade dans la ville et visite d’un musée particulièrement riche et intéressant : le Centro de interpretación histórica qui parcourt cent millions d’histoire naturelle et humaine. Toute la Patagonie, depuis l’ère des dinosaures jusqu’à aujourd’hui est retracée. Lieu remarquable qui permet de comprendre comment s’est fait le peuplement de cette terre, comment les peuples premiers y ont vécu jusqu’à l’arrivée des conquérants, comment ils ont résisté, puis ont été vaincus jusqu’à leur quasi disparition lors de la colonisation et jusqu’à une époque récente lorsqu’au 19ème siècle, une guerre d’extermination a été menée -la Campaña al desierto-,  pour récupérer les terres et créer d’immenses estancias consacrées à l’élévage. L’harmonie qui régnait entre l’homme et la terre a été rompue, les survivants réduits à un état de quasi esclavage et aujourd’hui, ces immenses exploitations ont été abandonnées car le commerce de la laine n’est plus rentable et il ne reste plus de traces de la biodiversité qui régnait en Patagonie : les peuples indigènes ont disparu, les animaux sauvages aussi ou sont en voie d’extension et l’on aperçoit de loin en loin quelques rares ovins et bovins.

Musée à recommander à tous ceux qui se rendront un jour à El Calafate au même titre que les merveilles naturelles que tout un chacun souhaite visiter. Mais les commerces de la rue principale où l’on trouve souvenirs, articles de sport et vêtements ont malheureusement plus de succès.

Dans notre parcours orienté, nous avions aussi fléché le restaurant où nous avions mangé le premier jour des gnocchis, Mi rancho.  Aujourd’hui, nous avons opté pour une costeleta -une petite côte de bœuf- et un osso buco.  Exquis !

Les batteries rechargées, nous pouvions dès lors, continuer notre visite et nous avons longé le lac Argentino, malgré un vent d’ouest venu de la Cordillère qui n’a rien à envier au plus beau mistral. Heureusement que le soleil continue à nous accompagner !

A propos de soleil, nous avons découvert un appareil innovant et intéressant dans une terre où le trou de la couche de zone est particulièrement sensible : le Solmaforo qui permet de mesurer le niveau de radiation des ultra-violets.

El Calafate : Balade et musée
Album : El Calafate : Balade et musée

16 images
Voir l'album

Répondre

D'autres nouvelles

Shanghai2018 |
Mavieamayottebyjade |
Luxtrip |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 4cvivarais
| 4bvivarais
| 4avivarais